Photothèque iCloud : l’essayer c’est l’adopter

Publié par dans Technologies

Voici un article commencé il y a 6 ans et resté dans mes brouillons. Confinement oblige, je prends enfin le temps de le terminer. En 6 ans, les propos tenus dans cette tribune sont à la fois totalement obsolètes et en même temps tellement d’actualité ! Le texte original est de 2014, les quelques ajouts de 2020 sont en bleu. Enjoy.

Avant propos

Annoncée à la WWDC 2014, la Photothèque iCloud promettait une expérience photo seamless comme disent les américains. L’idée d’Apple était d’apporter une expérience photo sans tracas aux utilisateurs, automatiquement synchronisée entre tout les terminaux à la pomme.

Nombreux étaient ceux qui étaient sceptiques à l’issue de l’annonce, pour plusieurs raisons. Le service était appairé à Photos, l’application de gestion des photos fraîchement lancée sur Mac et iOS. Cette application qui venait en remplacement d’iPhoto ne reprenait pas tout le pan fonctionnel de cette dernière. Aussi, il était nécessaire d’acheter un forfait de stockage complémentaire dont le prix était en décalage complet avec les offres concurrentes du moment. Mais qu’à cela tienne, Photos est désormais une solution de gestion des photos grand public complète, parfaitement dans l’ère du temps d’un point de vue fonctionnel (reconnaissance faciale, albums automatiques, etc.) et dont le prix est tout à fait raisonnable avec des forfaits de stockage allant de 0,99€ pour 50Go à 9,99€ pour 2To (détail de la tarification disponible ici).

Principaux points forts de la Photothèque iCloud.

Un import des photos simplifié

Il est possible de déverser des photos dans la Photothèque iCloud depuis n’importe quel terminal Apple associé à son compte. Exemple : si votre appareil photo dispose du wifi, il y a de grandes chances qu’il soit possible d’importer vos photos vers la Photothèque iCloud via une application fournie par le fabriquant de votre appareil, directement depuis un iPhone ou un iPad, sans passer par la case ordinateur. J’entends déjà les ayatollahs de la photo hurler en arguant qu’il est impossible de transférer 90Go de fichiers RAW en wifi. Soit, il faudra être patient. Mais dans la plupart des cas, pour un usage de « bon père de famille », il est possible de revenir de vacances et d’importer de grandes quantités de photos (jusque quelques milliers) sans avoir à allumer un ordinateur.

Une bibliothèque photo synchronisée, toujours

C’est la fonctionnalité phare de la Photothèque iCloud : toutes vos photos y sont synchronisées et ce sur tous vos terminaux associée à votre compte Apple sur lesquels la Photothèque iCloud est activée. A noter que la collection des photos est également accessible depuis icloud.com depuis n’importe quel terminal (comprendre un ordinateur tournant sous Windows). Cela signifie que toutes vos photos sont déversées dans un flux unifié et accessible à tout moment depuis le terminal le plus adapté.

Deux exemples typiques pour illustrer ce point :

– toutes les photos prises avec votre iPhone sont instantanément disponibles sur tout vos autres terminaux. La seule réserve pour que la synchronisation fonctionne est que ces terminaux soient connectées à Internet par wifi Nouveauté 2020 : possibilité d’activer la synchronisation des photos en 4G.

– les 2 300 photos que vous venez d’importer sur votre Mac sont, après un petit temps de synchronisation, disponibles sur votre iPhone / iPad sans tracas, sans fil et sans action de votre part.

Une tenue de bibliothèque et une consultation simplifiées

Le fait d’avoir accès à sa bibliothèque sous cette forme permet d’utiliser le terminal le plus adapté à la situation. Cela nécessite bien entendu d’avoir plusieurs appareils de la marque à la pomme, mais cette approche a un vrai intérêt. On sera probablement davantage sur un Mac pour faire des retouches et commander des tirages, là ou on sera plutôt sur un iPad ou une Apple TV pour regarder des photos en famille. En 2020 et alors qu’Apple a fermé son excellent service de tirages photos, ce point est de moins en moins vrai. Il est de plus en plus en plus aisé de commander de tirages de ses photos depuis un iPhone ou un iPad avec une application dédiée. A ce sujet, je recommande vivement l’application FreePrints qui offre un rapport qualité prix très intéressant.   

Les fonctionnalités de Photos en plus

La Photothèque iCloud est extrêmement pratique, car elle est le prolongement de Photos pour iOS / Mac, avec toutes les fonctionnalités qui lui sont associées. Parmi celles-ci, le flux de photos chronologique, les albums photos intelligents, etc. Mais il y a une fonctionnalité diablement pratique qui n’est disponible qu’avec l’utilisation du combo Photos & Photothèque iCloud, c’est « Optimiser le stockage ». Cette fonctionnalité permet de demander Photos de ne télécharger que certains clichés, dans la limite de l’espace disque disponible. Cela permet par exemple d’avoir une bibliothèque de dizaines de milliers de clichés à portée de mains, sur un iPhone qui ne dispose que de 64Go de stockage. Cela est toujours pratique en 2020 alors qu’Apple continue de commercialiser des terminaux aux capacité de stockage ridicules et des options d’augmentation du stockage absolument hors de prix. 

Fini les sauvegardes

C’est aussi l’un des principaux avantages d’avoir toutes ses photos stockées dans le cloud : un tsunami peut dévaster votre ordinateur, vous n’avez rien perdu. A titre d’exemple, j’utilisais l’excellent CrashPlan pour toujours avoir une sauvegarde hors site de mon ordinateur, principalement pour mettre mes photos à l’abri. Même si Apple recommande continuer à effectuer des sauvegardes à coup de petites étoiles qui vous rappellent que la pérénité de vos données dans iCloud n’est pas contractuelle, j’ai suffisamment confiance dans le service pour le passer de CrashPlan désormais. Cela me fait d’ailleurs économiser un abonnement à 50 euros par an qui couvre largement mon espace de stockage de 200Go sur iCloud. Les plus précautionneux continueront probablement de faire des sauvegardes Time Machine, mais pour ma part, je roule comme ça !

Conclusion

Je trouve que la Photothèque iCloud est un produit indispensable. Il permet de simplifier comme jamais la gestion de ses photos avec une syncronisation qui a désormais fait ses preuves. Il permet de centraliser ses photos quelqu’en soit la source et de les mettre à l’abri sans tracas. Enfin, l’approche chronologique et la curation automatisée met en avant vos meilleurs clichés et donne vie à vos Photos comme jamais. La centralisation de toutes ses photos dans un même flux nous rappelle par ailleurs qu’à l’heure des iPhones à largement plus de 1000 euros et aux propriétés photos toujours mises davantage en avant, les photos prises avec un appareil photos sont… largement au dessus !