Gandi Simple Hosting Vs. OVH Perso : pourquoi j’ai quitté OVH

Publié par dans Technologies

Cela fait maintenant 10 ans que je suis bon client OVH (bon client au sens perso).  Je suis passé par les générations successives d’hébergements mutualisés proposées par la société de Roubaix. Avec le temps, je me suis lassé des limites –bien légitimes– que le mutualisé imposait.

Les limites d’une offre mutualisée

Si le rapport qualité/prix des offres mutualisées d’OVH est imbattable, la performance est bien plus discutable. Parmi les points les plus pénibles, le manque de constance du temps de chargement pour un simple usage de  bloggeur sous WordPress. Les pages peuvent jaillir à un moment, puis afficher un temps de réponse de 12 secondes la minute d’après. Impossible de proposer une expérience utilisateur consistante dans ces conditions. Autre point qui m’a longtemps chagriné chez OVH, les limitations en place, notamment celle de la taille de la base de données. Les outils web-analytics hébergés (Piwik, Open Web Analytics, etc.) sont très consommateurs et ne peuvent se satisfaire d’une base limitée à quelques méga-octets.

Conscient du fait que le problème résidait dans l’aspect mutualisé de l’hébergement, je me suis laissé tenté par autre chose : le Simple Hosting de Gandi. Bien que vendue à grand renforts de marketing (on vous parle de Cloud, de PaaS), cette offre est réellement simple et performante. Pour 4€ par mois dans sa version S  (d’autres tailles sont disponibles), l’utilisateur à le droit à une instance PHP + MySQL, 10Go de disque dur et 60Go de trafic mensuel. Une instance est en fait un VPS (Virtual Private Server) pré-configuré avec un LAMP prêt à l’emploi. L’offre est donc très compétitive car ou son coût est mutualisable : il est possible d’installer jusque 200 noms de domaines sur cette offre. Dans mon cas, au lieu de payer 3 hébergements Perso par an à OVH pour mes divers sites, je peux avoir une instance Simple Hosting avec mes 3 domaines qui pointent dessus.

Gandi Simple Hosting : une offre flexible et performante

C’est moins cher, soit, mais est-ce vraiment mieux ? Oui mon capitaine ! Du moins dans mon cas. Gandi définit son offre comme s’adressant à un public intermédiaire, ce qui me correspond bien. Si je maîtrise pas mal de concepts avancés, je serais bien incapable de configurer un serveur dédié « from scratch » tout seul. Simple Hosting, c’est l’assurance d’avoir une instance prête à l’emploi en quelques clics.

Petite mention pour la réactivité du service client Gandi que j’ai contacté dans le cadre du transfert de mon domaine : réponse mail obtenue en 2 heures. J’ai envoyé la même demande au service client OVH au même moment : réponse obtenue 4 jours plus tard, alors que mon souci était réglé.

Une fois mon domaine rapatrié chez Gandi, je n’ai eu qu’à l’associer à mon offre Simple Hosting et tout était en place. Pour installer WordPress (le blog sur lequel vous lisez ces quelques lignes), il ne m’a fallu que quelques secondes. J’ai par la suite importé mon export XML de sauvegarde WordPress et le tour était joué. Premier constat : le temps de transfert via sFTP entre mon instance Simple Hosting et mon offre OVH Perso est tout simplement incomparable : ça va nettement plus vite chez Gandi. Même impression du côté du temps de réponse du backoffice de WordPress : il est bien plus rapide que sur un hébergement mutualisé OVH.

Et qu’en est-il sur le frontoffice ? Là, c’est sans appel.

OVH Perso : temps de réponse sur deux périodes de 24 heures

temps-de-reponse-ovh-perso

Temps de réponse OVH Perso

Gandi Simple Hosting : temps de réponse sur deux périodes 24 heures

temps-de-reponse-gandi-simple-hosting

Temps de réponse Gandi Simple Hosting

Le constat est sans appel : Gandi est sous les 300 milisecondes dans 80% des cas avec des pics à 500 milisecondes là où OVH joue aux montagnes russes. La stabilité du temps de réponse chez Gandi et la différence d’échelle au niveau du graphique qui est multipliée par 3 puis par 30 chez OVH est stupéfiante. On peut se retrouver pendant plus d’une heure avec un site qui répond en plus de 15 secondes.

Côté utilisateur et temps de chargement des pages dans le navigateur, toutes les instances Simple Hosting chez Gandi sont derrière un cache Varnish, une solution réputée pour sa robustesse. L’impact dans le navigateur est flagrant et les pages s’affichent vite. Pour peu de faire quelques efforts supplémentaires en respectant les règles Google Page Speed, le résultat est bluffant.

Conclusion

Pour résumer, je dirais que le résultat est sans appel et que l’offre Simple Hosting de Gandi est bien supérieure à OVH Perso et je ne me vois pas revenir en arrière. S’il faut certes avoir quelques connaissance pour mettre en place et administrer cette offre, cela reste à la portée de tout un chacun, à condition d’y mettre un peu de bonne volonté. Petite mention pour le support Gandi qui est réactif et toujours prompt à aider.


C’est à vous : prenez la parole !

Laissez votre commentaireVous avez peut-être des questions sur l’offre Simple Hosting de Gandi ou souhaitez avoir un retour d’expérience sur un point en particulier ? N’hésitez pas en laissant un commentaire ci-après. Tous les commentaires font l’objet d’une réponse tricotée main, made in France 🙂