Test Shure SE-215 : intra-auriculaires entrée de gamme

Publié par dans Tests produits

Shure. Le seul nom de cette marque légendaire suffit à faire raisonner le son des SM57 et SM58 dans les oreilles des musiciens. La marque américaine est avant tout connue pour son matériel à l’attention des musiciens, notamment le matériel de scène. Il n’en demeure pas moins qu’elle produit également des écouteurs intra-auriculaires parmi les meilleurs du marché et a longtemps fait office de référence en la matière. Seul pépin, il fallait débourser plusieurs centaines d’euros pour pouvoir gouter au son Shure sur son baladeur. Ce n’est désormais plus le cas : Shure a lancé son modèle d’entrée de gamme : le SE215. Pour une centaine d’euros, il est désormais possible d’avoir une paire d’intras Shure. Mais que valent-ils ?

Le produit

A l’ouverture de la boîte, la première chose qui frappe, c’est qu’on a bien à faire à un bundle Shure. Tout y est : les écouteurs, un grand nombre d’embouts en silicone et en mousse, et une housse de transport d’excellente facture.

Ci-après quelques photos du bundle :

Les SE-215 sont des intra-auricullaires avec un design tour d’oreille, également appelé over-the-ear en anglais. Il s’agit d’un élément qui en rebutera peut-être certains, mais d’un point de vue ergonomie, cette approche permet vraiment de « verrouiller » les écouteurs dans le conduit auditif, assurant un excellent maintient et une bonne isolation des bruits extérieurs. Si ce genre de design est assez répandu sur le marché, la particularité des intras Shure réside dans le cable de mémoire qui sert à faire le tour de l’oreille. Les 5 premiers centimètres du cable partant des deux écouteurs sont faits d’un matériau qui garde la forme donnée par l’utilisateur. Passées les premières utilisations, ces écouteurs sont donc censés se porter comme des gants.

Autre particularité notable : les cables qui partent des écouteurs sont amovibles. Il s’agit d’un bon point pour la durabilité, ils sont remplaçables en cas de pépin. Toujours dans la connectique, la prise jack 3,5mm (jack coudé sans renfort particulier) se trouve au bout d’un cable qui fait 1,60 mètre de long. Bien trop long à mon gout, car à moins d’être Michael Jordan, dans un usage classique de baladeur dans une poche, vous aurez un bon 50cm de cable en trop.

A l’usage

Attention, soyez prévenus : les premiers usages sont assez frustrants car il est particulièrement difficile d’enfiler les SE215. Pas de panique toutefois, passée la première semaine, le coup de main est pris et on les enfile très facilement. La contrepartie du petit effort qu’il faut pour les enfiler réside dans l’excellente tenue dans l’oreille et la bonne isolation des bruits extérieurs.

Voici à quoi les SE215 ressemblent une fois dans l’oreille :

 

Qualité du son

Il s’agit certainement de la partie la plus importante, comment sonnent ces écouteurs ? Petite précision pour dire que je suis fan de musique rock / indie et classique. Mes goûts musicaux vont de NOFX à Chopin, avec Biffy Clyro et Of Monsters And Men entre les deux. J’ai une préférence pour un son plutôt neutre avec des voix chaleureuse mises au premier plan et des aigus qui scintillent.

Je dois bien avouer que je suis assez déçu du son des SE215, et voici pourquoi.

Le rendu des SE215 manque de clarté et la musique sonne comme voilée. La séparation entre les pistes est par ailleurs mauvaise, et on est très loin d’un rendu analytique. On a rapidement le sentiment que toutes les pistes d’un titre sont passées au blender et rendues en vrac sur le milieu du spectre. Les graves sont les seuls à tirer leur épingle du jeu avec une restitution plutôt correcte, en revanche, le milieu du spectre est confus et les voix sont en retrait. Les aigus sont quant à eux quasiment absents à tel point que je me demande par moments si j’écoute bien la chanson que je connais (j’avais auparavant des d-Jays dont j’étais très content). Le rendu est définitivement fade et le son des SE-215 manque d’âme.

Dernier point, je tiens à préciser que cet avis est le fruit de plusieurs heures d’écoute méticuleuses durant plusieurs semaines. Les morceaux écoutés étaient au format AAC 320Kbps et Apple Lossless, le tout sur un iPhone 5.

Verdict : 2/5

Si ces intras remplaceront peut-être les écouteurs jetables fournis avec les iPhones et autres Samsung Galaxy, ils ne séduiront pas les mélomanes à la recherche d’un son clair, précis et d’une bonne séparation. Il y a bien une raison à la différence de prix très importante avec le reste de la gamme Shure qui chiffre rapidement à plus de 300€.

Shure parvient à proposer un solide bundle à moins de 100€, mais ne parvient pas à rester fidèle à sa légende côté son. C’est bien dommage.

Points forts

  • bundle complet et de très bonne facture
  • l’ergonomie est excellente
  • bonne isolation des bruits extérieurs (à condition d’utiliser les embouts en mousse)

Points faibles

  • qualité du son : manque de précision, mauvaise séparation, aigus très mal restitués 
  • longueur du cable : 1,60 mètres

Où acheter les Shure SE-215 ?

Achetez avec ths.la

Les Shure SE-215 sont disponibles chez Amazon pour une centaine d’euros. Pensez à utiliser ces liens Amazon pour acheter vos écouteurs Shure ou autres, ils me permettent de récupérer une petite commission en guise de rémunération pour mon travail sur ce blog. Merci pour votre soutien !


C’est à vous : donnez moi votre avis !

Laissez votre commentaireVous avez peut-être une paire de SE-215 dont vous êtres très content, prenez un moment pour en parler ci-après ! Vous êtes peut-être sur le point d’en acheter une paire, n’hésitez pas à poser vos questions si vous en avez. Tous les commentaires font l’objet d’une réponse tricotée main, made in France 🙂

Test produit : informations clé
Date du test
Produit
Shure SE215
Note
21star1stargraygraygray